Témoignage Léa : soutien scolaire été 2018

Léa : soutien scolaire été 2018 à Kovié Photos


Mon corps a atterri en France il y a quinze jours mais mon esprit a mis plus de temps à rentrer et une partie restera à vie au Togo. Je suis revenue avec un flot intarissable de souvenirs gravés à jamais dans ma mémoire. En premier lieu, celui d’un accueil des plus chaleureux et d’une grande bienveillance par les membres de l’association à l’aéroport et durant les quelques jours avant le départ sur le camp. Puis le souvenir de volontaires français et togolais plus que partants et motivés pour un camp-chantier qui nous transformera en membres d’une grande famille, celle d’Afrique Positive. Et enfin, et surtout, le souvenir des sourires et rires d’enfants, de leur écoute, de leur bonne humeur et de leur soif d’apprendre pendant ces trois semaines de soutien scolaire et d’animations à Kovié, village à 30 km au nord de Lomé. Du lundi au vendredi, la matinée était consacrée au soutien scolaire que nous donnions en binôme français-togolais, méthode très efficace pour l’apprentissage du français et du calcul. Nous préparions en binôme nos cours la veille au soir pour le lendemain, ainsi nous avons pu progresser avec les enfants et consolider leurs acquis avant la prochaine rentrée. Les animations se faisaient l’après-midi et que ce soit pour les chants, les danses, le théâtre ou encore les ateliers masques, coloriage, scoubidous, bracelets et j’en passe, les enfants étaient toujours enjoués et créatifs ! Leur bonne humeur, contagieuse, nous raccompagnait sur notre camp.
Nous n’avions pas classe les week-ends et pouvions donc, grâce à Rafiou notre animateur qui prenait le temps de tout organiser, partir en excursions pour visiter le Togo. Nous avons ainsi, entre autres, été à la maison des esclaves, à Togoville où nous avons beaucoup appris sur l’histoire du pays, à Lomé (plages, marché des fétiches) et à Kpalimé où nous avons pu nous baigner dans une cascade et grimper quasiment au sommet du pic d’Agou, point culminant du Togo. Ces moments entre volontaires nous ont permis de créer et renforcer des liens et de constituer une véritable équipe, soudée pour les enfants. Lors de nos semaines sur le camp, nous avons pu partager nos cultures respectives lors d’une journée française et d’une journée togolaise.
La dernière semaine a été consacrée à la préparation d’un spectacle de fin de projet. Les enfants étaient très investis pour préparer ce spectacle présenté devant leurs familles. Une évaluation finale nous avait permis de faire un classement au sein de chaque classe, les meilleurs élèves ont donc eu à la fin du spectacle, et en plus du cahier et des stylos prévus pour chacun, des petits cadeaux afin de les encourager à poursuivre leurs efforts scolaires après notre départ.
Il fut difficile de quitter le village, l’ambiance sur le camp et surtout le bonheur quotidien que nous apportaient les enfants. J’ai trouvé une consolation en ayant la possibilité de parrainer un enfant via l’association. Ainsi, je sais que sa prochaine rentrée sera plus simple pour lui et ses parents puisque ses frais de scolarité seront payés, qu’il recevra des fournitures, une paire de chaussures et un sac à dos. J’espère que cela l’encouragera à rester studieux et que je pourrai suivre son parcours scolaire de loin.
Les au revoir n’ont pas été évidents mais ce ne sont pas des adieux car le Togo est ancré en moi à un point qu’il me semble inconcevable de ne pas y retourner un jour pour une nouvelle mission !
Léa

 

Pour découvrir d’autres témoignages, cliquez ici